#ChallengeAZ S comme... Stalag XVII B Samedi 21 Juin 2014


S comme… Stalag XVII B

En toute logique, on a tous des ancêtres qui ont fait la première et la deuxième guerre mondiale. J’ai déjà parlée d’Eugène HERVIEUX., mon AGP qui nous a laissé un véritable trésor en rédigeant un carnet pendant la grande guerre.


Photo famille Hervieux


Aujourd’hui, je parle de mon grand-père, son fils, qui lui a connu la deuxième guerre.
Roger, Louis HERVIEUX est né le 27 décembre 1919 au Val-David. Fils d’Eugène et de Louise MOULIN.
Le 3 septembre 1939, il est mobilisé comme tous les hommes en âge de l’être et rejoint son régiment, le 509éme régiment CC.
Je ne sais malheureusement pas grand-chose de cette période. Enfin de la grande histoire, si j’ai obtenu plusieurs renseignements, mais de la petite, celle de mon grand-père, je n’en sais pas beaucoup.
Malheureusement, je n’avais pas conscience que mon grand-père et mes grands-parents plus exactement, étaient les auteurs d’une histoire qui m’intéressée beaucoup un jour. Lorsque je me suis intéressée à l’histoire de ma famille, j’avais 19 ans et mon grand-père était décédé depuis trois ans.
Il n’a pas, non plus, laissé de correspondance avec ces parents. Mais j’ai la chance de posséder des papiers plus officiels, qui sans raconter les détails, m’en raconte déjà beaucoup.

Ainsi je sais que mon grand-père a été fait prisonnier le 25 juin 1940 à Vannes.
Mon grand-père et ces «compagnons», totalement démoralisé, se retrouve au stalag XVII b à Krems-Gneixendorf (Basse-Autriche), après un voyage ferroviaire éprouvant.
D’après ce que j’ai pu apprendre sur ce stalag, mon grand-père a très probablement été douché, tondu et fouillé à son arrivée au camp. Puis on lui a surement fait porter une plaque métallique numérotée et on lui a attribué un baraquement selon un ordre que je ne connais pas.
J’ai appris que le stalag XVII b était l’un des plus grands camps de prisonniers de guerre du IIIe Reich et que la plupart des prisonniers vivaient hors du camp.
Ils étaient, pour la plupart, répartis dans des groupes qui effectuaient des travaux agricoles ou des travaux de boisement, ou des travaux dans des exploitations minières, dans l’industrie, dans l’artisanat ou dans le bâtiment.
Mon grand-père ayant vécu dans une ferme, il est fort probable qu’il est effectué des travaux agricoles durant sa captivité.

Devant l’arrivée des armées russes et américaines, le camp est évacue le 9 avril 1945 et les prisonniers sont emmenés à plus de 300 km de Krems, à Braunau, dans un centre de rétention.
C’est la 13éme division blindée américaine qui les libèrent le 2 mai 1945.
Sur les documents que je possède, il est inscrit que mon grand-père a été libéré le 8 mai 1945. Pourquoi cette différence de date? Surement une erreur de copie.
Je ne sais pas précisément quand mon grand-père est rentré au Val-David, surement dans les semaines, voir les mois qui ont suivis.

Ensuite? Ensuite il tentera surement de reprendre une vie la plus normale possible.
En 1946, au mariage d’un cousin, il rencontrera ma grand-mère, Suzanne et ils se marieront le 9 juillet 1947. Mon père, leur unique enfant, naitra le 28 avril 1948.
Mon grand-père, que l’on appelait tous pépé, est décédé le 15 avril 2000, il était âgé de 80 ans.

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !



Créer un site
Créer un site